top of page

Gestion du matériel en classe flexible.

Voici une petite synthèse de tout ce que j’ai déjà pu expliquer sur le groupe au sujet du matériel des élèves.

Choisissez votre organisation mais en n’oubliant pas ces deux grands principes.

=> Le matériel doit être accessible aux enfants.

=> Le matériel doit avoir une place bien précise et pensée. (Évitez de changer les choses de place sans arrêt en cours d’année.)

Je pense que c’est indispensable pour que le groupe puisse fonctionner et que les enfants puissent être autonomes.

Voici mon fonctionnement :

 Mes élèves n’ont plus de plumier/trousse personnel en classe. Ils peuvent en avoir un pour la maison et l’étude mais il reste dans le cartable.

 Avant, les parents m’apportaient le matériel, sans nom, en début d’année. Je le gèrais. Depuis, je commande le matériel pour tout le monde.


 Cette année, j’ai commandé trois crayons (gris/ordinaire/à papier/bois ), un bic FRIXION et trois recharges, un bic à 4 couleurs, deux gommes (je les coupe en 3), un taille crayon avec collecteur, 1 colle, 1 latte, 1 paire de ciseaux, 1 fluos jaune. Par élève.

 Ce matériel est mis en commun et disponible sur chaque table. Dans des boites ou paniers. J’ai testé les boites nominatives et personnelles. D’autres classes flexibles fonctionnent ainsi, mais j’ai vite opté par une boite par table. Se déplacer les mains vides est, par expérience, bien plus pratique et génère moins de chipotage et de bruit.

 Partager le matériel apprend aux enfants à se détacher de « LEUR » possession et à respecter le matériel de la classe.

 Les parents sont contents. Selon leurs dires : Ils doivent beaucoup moins remplacer le matériel et ne doivent plus subir les demandes « créatives » de leurs enfants (bic princesses, latte pliante, gomme smiley etc…). Les courses de rentrée ne sont plus un calvaire.

J'achète du matériel de qualité et durable.

 J’ai une réserve de fluos/surligneurs, calculatrices, équerres, lumocolors, Vélédas, ardoises, marqueurs, crayons de couleurs et compas, qui sont rangés dans des casiers communs. Les enfants vont les chercher lorsqu’ils en ont besoin. Mes élèves font rarement tous la même chose en même temps, je n’ai donc pas besoin d’autant de matériel que dans un fonctionnement classique.

 Le stylo/la plume est personnel et il est rangé dans leur casier. Ils apprennent à l’utiliser mais franchement, c’est de plus en plus rare. Je ne l’oblige jamais.

 J’ai eu un élève avec troubles du spectre autistique, il avait son propre plumier. Il faut être flexible et aménager pour les élèves qui en ont besoin.

 Je n’ai pas de "mordilleur, machouilleur" cette année. Certains enfants ne savent pas contrôler ce réflexe. Après avoir essayé, avec bienveillance, de leur faire perdre cette mauvaise habitude, si l’enfant continue, malgré lui… Je ne peux que vous conseiller de procéder comme avec l’exemple de l'enfant avec troubles et de lui donner son propre matériel.

 La classe flexible implique une flexibilité de l’enseignant, s’adapter à chaque enfant est indispensable. Maintenir un fonctionnement qui ne convient pas à certains enfants serait contradictoire aux principes de la classes flexibles.

 Les cahiers, fardes, classeurs sont rangés en commun. Dans des bacs ou paniers, nous pouvons ainsi les sortir quand nous en avons besoin. Chaque panier est rangé dans l’armoire « matière » correspondante, cela permet aux enfants d’être autonomes et de savoir où se trouve chaque chose.

 Les enfants possèdent un casier, ils y rangent leurs créations en cours, leur farde d’autonomie et leurs affaires personnelles. J’ai essayé sans, mais les enfants ont vite demandé un petit coin à eux.

Bonne soirée, bonne réflexion.


Sandrine

Posts récents

Voir tout

Outil: Code correction

Code corrections : routine de corrections => Rendre l'élève acteur de sa correction et soulager l'enseignant ;-) Pour annoncer la correction attendue pour chaque travaux dans les fiches de suivi, tabl

Comments

Rated 0 out of 5 stars.
No ratings yet

Add a rating
bottom of page